Retour à l'accueil de Fou de monnaies

Fou de monnaies

 < AccueilNouveautés | Plan du site | Ma collection | Liens | Contact | See this page in English >

 

LES MONNAIES BRITANNIQUES EN EUROPE


Chypre | Gibraltar | Guernesey | Îles Ioniennes | Île de Man | Irlande | Jersey | Malte | Royaume-Uni


 

Monnaies de Chypre

Forty five piastres de Chypre

Chypre (en anglais Cyprus, autres appellations : Kypros, Kibris) est une île de la méditerranée orientale, conquise par les croisés de Richard Cœur de Lion en 1161 mais vendue à la dynastie française des Lusignan, qui y fondent un ordre de chevalerie. En 1878, cédée à l'Angleterre par la Turquie, elle passe de nouveau aux mains des Anglais. Colonie de la Couronne britannique en 1925, elle reste sous autorité britannique jusqu'en 1960, date de son indépendance. Le Royaume-Uni y a cependant encore des bases militaires. Chypre fait partie du Commonwealth. Chypre fait aussi partie de l'Union Européenne depuis 2004, bien que partiellement occupée par les Turcs et proche du continent asiatique. Chypre fait aujourd'hui partie de la zone euro.

 

 

Monnaies de Gibraltar

Two quarts de Gibraltar provenant de la collection d'Olivier Robin

Gibraltar est un territoire britannique sur la pointe sud de la côte espagnole, pris par les Anglais en 1704, lors de la guerre de succession d'Espagne, et reconnu territoire anglais par le traité d'Utrecht en 1713. C'est non loin du détroit de Gibraltar qu'eut lieu la bataille de Trafalgar, en 1805, combat naval au cours duquel l'amiral anglais Nelson mourut mais qui fut gagné par les Anglais face à une flotte franco-espagnole. En 2005, l'Angleterre n'a pas manqué l'occasion de frapper une monnaie commémorant sa victoire de Trafalgar, à l'effigie de l'amiral Nelson. Au passage, je signale que Gibraltar frappe également ses propres monnaies à l'effigie de la reine d'Angleterre, dont une quantité astronomique de commémoratives.
 

 

Monnaies de Guernesey

 

Huit doubles de Guernesey

Guernesey (en anglais Guernsey) est une île Anglo-normande. Les Iles Anglo-Normandes (en anglais The Channel Islands) sont quatre îles de la Manche proches de la côte normande (Jersey, Guernesey, Aurigny et Sercq). La Couronne anglaise y est souveraine depuis 1206 au titre de descendante des ducs normands.

 

 

À l'Union Jack est adjoint le blason des lions plantagenets associé aux rois d'Angleterre avec certitude à l'époque des rois anglo-angevins, Henri II, Richard Coeur-de-lion, Jean Sans-terre et leurs successeurs. Les îles anglo-normandes passèrent sous l'autorité de Guillaume le Conquérant en même temps que l'Angleterre.

 

Monnaies de l'Île de Man

 

Demi penny de l'Île de Man

L'Île de Man (en anglais Isle of Man) est une île britannique de la mer d'Irlande. Elle est actuellement une dépendance de la Couronne britannique. Au moyen-âge, cette île était occupée par les Celtes, avant d'être conquise par les vikings en 1079. Le premier roi anglais à assoir son autorité sur l'île est Edouard Ier, en 1290.

 

Monnaies des îles Ioniennes

 

Monnaie des îles Ioniennes

Les Iles Ioniennes (en anglais Ionian Islands), sont un groupe d'îles grecques de la mer Ionienne (Corfou, Leucade, Ithaque ou Théaki, Céphalonie, Zante, Cythère, etc.). Occupées par la Grande-Bretagne à partir de 1809, puis passées sous protectorat britannique en 1815, elles restent sous l'autorité des Anglais jusqu'en 1864, date à laquelle elles reviennent à la Grèce.

 

 

Monnaies d'Irlande

Penny d'Irlande

L'Irlande (en anglais Ireland, en irlandais Eire) fut anciennement un île découpée en plusieurs royaumes celtes. A partir de 1175, sous le règne du roi anglais Henri II, les Anglais colonisent l'Irlande, jusqu'à l'inclure tout à fait au Royaume-Uni en 1801. Face aux abus des colons anglais, les Irlandais s'émancipent en 1922, concédant l'Irlande du Nord aux protestants installés de longue date. En 1937, l'Irlande libre prend le nom d'Eire ou Éire (Irlande en gaélique) puis en 1948 devient la République d'Irlande et se sépare du Commonwealth. L'Irlande fait partie de l'Union Européenne depuis 1973. Elle fait aujourd'hui partie de la zone euro.

 

 

Le drapeau de la république d'Irlande s'inspire du drapeau français mais ses couleurs sont le vert, le blanc et l'orange pour des raisons historiques qui sont les suivantes : le vert représente les origines gaéliques des Irlandais, l'orange est associé aux colons Anglais protestants et à Guillaume d'Orange, le blanc peut signifier la paix qui s'instaure entre ces deux communautés qui composent la population irlandaise contemporaine.

 

 

Monnaies de Jersey

 

Monnaie de Jersey, 1/26eme de shilling

Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes. Elle est connue, avec Guernesey, pour avoir accueilli Victor Hugo lors de son exil sous le second empire. La Couronne anglaise y est souveraine depuis 1206 au titre de descendante des ducs normands. C'est aussi un paradis fiscal...

 

À l'Union Jack est adjoint le blason des lions plantagenets associé aux rois d'Angleterre avec certitude à l'époque des rois anglo-angevins, Henri II, Richard Coeur-de-lion, Jean Sans-terre et leurs successeurs. Les îles anglo-normandes passèrent sous l'autorité de Guillaume le Conquérant en même temps que l'Angleterre.

 

 

Monnaies de Malte

 

Un cent de Malte avec croix de St Georges

Malte (en anglais Malta), est une île de la méditerranée, entre la Sicile et l'Afrique. Elle est occupée par Bonaparte en 1798, puis peu après par les Anglais, dès 1800. Ces derniers en font une base navale stratégique puis une colonie de la Couronne anglaise dès 1815. Au cours de la seconde guerre mondiale, l'île de Malte est très utile aux Anglais dans leur effort de guerre, c'est pourquoi George VI a décerné à cette île la George Cross, décoration militaire qui figure toujours sur son drapeau. Indépendante depuis 1964, Malte fait toutefois toujours partie du Commonwealth. Malte fait aussi partie de l'Union Européenne depuis 2004.

 

Ci-dessus, une monnaie de Malte de un cent en bronze où l'on peut voir la fameuse croix de Saint-Georges.

 

Monnaies du Royaume-Uni de Grande-Bretagne

 

Le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (en anglais United-Kingdom of Great-Britain and Ireland) fut le centre névralgique de l'Empire britannique, du règne de George III jusqu'à celui de George VI. Les romains nommaient la Grande-Bretagne Britannia.

 

< Accueil | Plan du site | Archives | LiensNouveautés | Contact | 

Page créée le dimanche 24 octobre 2010 | Dernière actualisation de la page : jeudi 21 août 2014

 

 
 

Copyright © Fou de monnaies, 2005-2014