Retour à l'accueil de Fou de monnaies

 Fou de monnaies

English version Versión española

 < AccueilNouveautés | Plan du site | Ma collection | Liens | Contact


Présentation de l'auteur par Noelia Fernandez | Article de la revue Numismatique & Change


 

L'AUTEUR DE CE SITE

Hervé Sors

 

Qui est l'auteur du site Fou de monnaies ?

L'auteur et webmaster de ce site est français et se nomme Hervé Sors.

Dès son enfance, il fut attiré par de vieilles pièces de monnaies traînant dans les tiroirs chez sa grand-mère. De vieilles pièces de monnaies françaises, mais aussi et surtout des monnaies du Danemark et d'ailleurs ramenées par un oncle voyageur ! C'est à partir de ce maigre trésor qu'il s'est approprié en cachette qu'il commence sa collection. Ensuite viendront s'y adjoindre d'autres monnaies étrangères que sa mère serveuse à Paris lui rapportera pour consolider ce début de collectionnite aiguë. Au collège, il échangera et monnayera quelques autres pièces contre son argent de poche. Déjà, notre collectionneur s'est pris à rêver de collectionner un jour des monnaies étrangères anciennes... mais faute de moyens il remet ce vague projet à plus tard, à quand il sera grand. Entre temps, il devient adolescent et arrivé au lycée il est tout à fait débarrassé de cette lubie de gamin. Collectionner des pièces ? Non, ce n'est plus pour lui ! C'est d'un trivial ! Tout de même, de temps en temps, il met de côté une commémorative... Et il garde à portée sa collection d'enfance pour la contempler les jours de pluie ou quand point la nostalgie des années collège. Les années lycée passent. Les études arrivent. Il emporte dans sa chambre universitaire juste une Hercule en argent comme gri-gri et souvenir du passé.

Le temps passe et les pièces ne comptent plus guère... Mais c'était compter sans le séisme de 2002 : l'entrée sur la scène économique européenne de la monnaie unique. Le grand public n'a pas fait très attention mais quel magnifique symbole : une monnaie commune à plusieurs pays d'Europe ! Un revers commun et un avers différent pour chaque pays membre ! En 2002, donc, Hervé Sors replonge : le voilà qui se met de nouveau à collectionner les pièces, en l'occurrence les euros finlandais, irlandais, portugais, etc. Une question se fait jour : et les Anglais ? Quand vont-ils y venir, à l'euro ? Ces îliens traditionalistes dans l'âme vont-ils abandonner la livre sterling ? Hervé Sors, redevenu collectionneur de monnaies, s'interroge et se documente. Bientôt, il trouve trois vieilles pièces britanniques aux puces - Il habite Montpellier à ce moment-là - et il est conquis ! Il se procure un catalogue Word coins pour en savoir plus sur les monnaies du monde. Haro sur les anciennes pièces de l'empire britannique !

De 2003 à 2004, il acquiert des monnaies anglaises anciennes, à l'époque sur eBay mais aussi sur Aucland et Delcampe. C'est là qu'il trouvera le plus gros de sa collection.

En 2005, Hervé Sors part vivre au Canada avec sa conjointe. Outre atlantique, installé à Montréal, il visitera tous les numismates anglophones et francophones de cette ville à la recherche de nouvelles pièces pour sa collection : des monnaies du Canada ou de Terre Neuve (NewFoundland) à l'effigie de Victoria, de Edouard VII, de George V, de George VI, de Elizabeth II.

C'est au Canada qu'il a l'idée de créer un site numismatique dans lequel il donnerait à voir sa collection. N'est-il pas dommage d'avoir de belles pièces et de n'en faire profiter personne d'autre que soi ? Il appellera son site « Fou de monnaies » par dérision, histoire de ne pas se prendre trop au sérieux. D'ailleurs, disons-le haut et fort : tous les collectionneurs sont un peu fous ; compulsifs, maniaques, fétichistes, consuméristes et j'en passe. Il va créer et mettre en ligne ce site fin 2005. C'est pourquoi le premier mail de contact de ce site (foudemonnaies@yahoo.ca), aujourd'hui obsolète, fut en .ca pendant longtemps, en souvenir du démarrage du site sur territoire canadien. Depuis, le site s'est beaucoup enrichi en informations et il a été visité par plus de trois cent mille internautes. Parmi ces surfeurs, certains envoient parfois un e-mail pour identifier une monnaie, connaître sa valeur ou proposer une transaction. Le webmaster de Fou de monnaies se fait toujours une joie - plus rarement un devoir - de leur répondre. La création de ce site a été l'occasion pour son auteur d'apprendre sur le tas à se servir de Dreamweaver. Cela l'a conduit aussi à découvrir d'autres sites numismatiques sur Internet. Ses découvertes l'ont mené à faire des échanges de liens et à établir de temps à autre de sympathiques contacts.

Début 2006, déçu de son expérience d'expatrié au Québec - les québécois sont des américains francophones et non les français délaissés qu'a laissé croire Charles de Gaulle - il revient en France, une sacoche pleine alourdie de toutes ces nouvelles pièces. Son site Fou de monnaies commencera dès cette année-là à se doter de pages en anglais, jusqu'à devenir bilingue de fond en comble (excepté quelques longues pages encore à traduire). Voir Mad about coins, la version anglaise de Fou de monnaies.

Quelques soucis pécuniaires freinent un moment la collection de l'énergumène, mais il se trouve de bonnes raisons de la poursuivre malgré tout, inlassablement, grossissant sa collection dans les années qui suivent son retour, souvent par le biais de sites d'achat et de vente.

Récemment, il est fier d'avoir fait l'acquisition d'une belle couronne en argent de Chypre à l'effigie de George V, une 45 piastres de 1928.

Aujourd'hui, Hervé Sors a plus de quarante ans et s'il aime à s'entourer de pièces comme s'il s'agissait de talismans, il n'en a pas moins d'autres occupations et activités. Car ne l'oublions pas : la collection de monnaies n'est qu'un passe-temps, un loisir, au même titre que collectionner des timbres ou monter des maquettes, et l'on sait à quel point ces occupations peuvent paraître étriquées et futiles à ceux qui ne les pratiqueront jamais.

Voici ci-dessous les bannières de ses différents sites. Vous connaissez le premier puisque vous êtes en train de le visiter. Si vous voulez pratiquer l'anglais, allez sur la version anglaise : Mad about coins. Une version espagnole du site est également en construction depuis l'été 2009. Voir Loco de monedas. Le site est donc maintenant trilingue.

Noelia Fernandez

 

Découvrez les anciennes monnaies anglaises chez Fou de monnaies

Come and discover the English coins at Mad about coins

Venga y descubra las monedas inglesas en Loco de monedas

 

 

 

ARTICLE SUR LE SITE

 

L'article ci-dessous est extrait du mensuel Numismatique & Change d'avril 2007


 
 

Copyright © Fou de monnaies, 2005-2012